Un astronaute sur la lune pour représenter nos convictions

Nos convictions

L’association JEUNES POUR LE MONDE ET POUR LA PAIX fonctionne et évolue avec des convictions qui motivent ses bénévoles et ses parties prenantes. C’est ce qui permet à notre organisation de faire face à toute éventualité et surmonter les difficultés propres à toute association. C’est le gage de la pérennité de notre association et certitude d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

LES 10 CONVICTIONS DE
JEUNES POUR LE MONDE

  1. L’Europe est une solution pour le « mieux vivre ensemble » car elle est activement solidaire de la situation de l’individu et du devenir de la société tant d’Europe que du reste du Monde.
  1. La bienveillance est indispensable à la vie. En effet, vouloir notre propre bien et celui de l’autre, c’est l’ouverture au « bonheur » et au « mieux vivre ensemble ».
  1. Le « Mieux Vivre Ensemble » dans la société d’aujourd’hui et de demain n’est possible qu’avec une meilleure inclusion des jeunes.
  1. L’obscurantisme et l’absence de liberté sont le fruit de l’ignorance, la conséquence du défaut d’éducation.
  1. L’absence de reconnaissance et le défaut de prise en compte sérieuse des causes réelles de l’égarement des jeunes sont des facteurs de décrochage scolaire, exclusion, délinquance, radicalisation, …
  1. Les outils pour l’épanouissement des Jeunes et des Familles existent, le problème c’est le déploiement et la compatibilité ou cohérence des moyens pour les rendre accessibles à tous.
  1. L’autre est le reflet de ce que chacun de nous peut être, Personne ne devrait être indifférent à la précarité, les maladies, la famine, le chômage et les souffrances de l’autre car ce qui arrive à l’autre peut aussi arriver à chacun de nous.
  1. La mondialisation aidante, les problèmes du Sud se retrouveront de toute façon dans le Nord par le phénomène migratoire entre autres si rien n’est fait pour accompagner le Sud dans son développement. L’équilibre du monde est donc l’affaire de tous.
  1. Pour le bien-être de tous et le mieux vivre ensemble malgré nos différences, l’action publique est indispensable mais ne saurait être suffisante à elle seule. La participation de la société civile et l’implication de chacun sont tout aussi indispensables que complémentaires.
  1. Un Monde meilleur est possible, s’il n’existe pas encore c’est parce que nous trainons à le créer.
Partagez
Traduire »